mardi 18 août 2009

Grippe A et continuité éducative...


Alors que la canicule est installée sur le territoire national, la menance d'une nouvelle vague de pandémie par la grippe A menace sérieusement l'hémisphère nord avec l'arrivée de la saison froide. Un petit bilan s'impose.

Qu'est-ce que la grippe A ?
Quelles sont les mesures prévues pour limiter la contagion ?
Comment assurer la continuité éducative pour les élèves bloqués à la maison ?
La grippe A (H1N1) de 2009 (initialement appelée grippe porcine, grippe nord-américaine, grippe mexicaine ou grippe nouvelle) est une maladie respiratoire aiguë contagieuse provoquée par l’un des quelques virus de la grippe A, l’Influenzavirus A sous-type H1N1, réapparue en 2009 sous une forme génétique nouvelle transmissible d’homme à homme. Ce nouveau virus grippal, contenant des gènes de plusieurs virus connus d’origine porcine, aviaire et humaine, est un virus réassorti.
La létalité de cette grippe A (H1N1) reste faible bien qu'on observe des différences suivant les pays. Elle ne tue cependant que la fraction de la population la plus fragile : les personnes âgées, celles atteintes d’affections de longue durée ou les plus jeunes enfants. Richard Besser, directeur des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) indique qu’il est : « encourageant de constater que ce virus n’avait pas l’air jusqu’à présent plus sévère qu’une souche de grippe saisonnière». Lu sur wikipedia

"Les parents peuvent être rassurés, la rentrée se déroulera tout à fait normalement, comme prévu le 2 septembre", assure le ministre de l'Education Luc Chatel, qui détaille dans un entretien au Journal du Dimanche le plan envisagé pour les établissements scolaires en cas de pandémie de grippe A/H1N1: "si au moins trois cas de syndromes grippaux sont constatés dans une même classe en moins d'une semaine, celle-ci pourra être fermée".
La réouverture d'un établissement scolaire, poursuit-il, sera également prise par le préfet, à "trois conditions". L'établissement "devra avoir été fermé pendant au moins six jours consécutifs; les élèves et les personnels devront avoir achevé ce que nous appelons la période de contagiosité, estimée à sept jours: les locaux devront avoir été nettoyés entièrement".

Si le ministère de la Santé décidait de fermer toutes les écoles pour enrayer la pandémie de grippe A (phase 6 du plan de prévention),alors toute une série de dispositifs, mis en place pour que les élèves gardent un lien avec l'école, prendraient le relai éducatif.
Des émissions de radio et de télévision - qui couvrent les programmes scolaires du CP à la terminale - ont été élaborées en partenariat avec le Centre national d'enseignement à distance (CNED) et le Centre national de la documentation pédagogique (CNDP). 264 heures d'émissions télévisées et 288 heures d'émissions radiophoniques sont déjà enregistrées. "Ces programmes, diffusés par France 5 et France Culture, permettraient de tenir trois mois, le temps que le pic de pandémie passe", explique au point.fr Alexandre Minski, du CNDP. Les cours seraient diffusés sur France 5 et France Culture, à raison de 5 h 30 et 6 heures, quatre jours dans la semaine. Le mercredi, jour sans émission, permettrait aux élèves de solliciter leurs "professeurs référents" - par mail ou téléphone - pour leur poser toutes les questions accumulées depuis le cours précédent.
Suivre une leçon sur Internet sera aussi possible avec l"Académie en ligne" lancée par le ministère et le CNED. Dès le 15 septembre pour le primaire, et fin octobre pour le collège et le lycée, tous les cours seront disponibles sur le site Web. Lu sur lepoint.fr

Au niveau universitaire, les plans de continuité prévoient d'une part que les universités continueront à être joignables et, d'autre part, que tout sera mis en œuvre « pour assurer la continuité pédagogique ».
Au cœur du dispositif, Internet. Les plates-formes de cours et autres facultés virtuelles seront largement mobilisées en cas de fermeture.
A l'université Lyon III, « 60 % des ressources pédagogiques sont déjà en ligne », selon la responsable hygiène et sécurité. De même à Lyon I, « une majeure partie des enseignants sont d'accord pour mettre leur cours en ligne». Lu sur rue89.com

Toutes les infos sur le dispositif du gouvernement sur le site education.gouv.fr
Un PDF d'infos complet sur le grippe A

Restez connectés sur gabbro-gabbro pour suivre jour par jour l'évolution du dispositif...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire