samedi 31 octobre 2009

Conduire comme un pied serait génétique...


Dans la course folle de la recherche de gènes impliqués dans un comportement, voici le gène impliqué dans les difficultés à conduire un véhicule.
Le Dr. Steven Cramer, neurologue à l'Université de Californie Irvine, a trouvé une corrélation entre la présence d'une forme d'un gène et 20% des mauvais conducteurs. Ces résultats ont été confirmés par des tests. Un facteur de croissance neuronal serait impliqué : il serait moins actif si le gène est muté.
Pour tout savoir : dailytech.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire